Selon une récente étude conduite par Microsoft, la capacité d’attention moyenne d’un être humain a baissé de 33 % ces quinze dernières années, pour atteindre 8 secondes seulement. Quand vient le temps de séduire des consommateurs à attention réduite, est-il avantageux de suivre les tendances éphémères en design?

Les couleurs vibrantes

L’émergence d’écrans mobiles et tablettes de plus en plus performants est à l’origine du déclin des couleurs neutres au profit des couleurs vibrantes. Les pastels, eux, font place à des couleurs saturées; c’est le vert éclatant «Greenery» qui est tendance en 2017. La multitude de sites et applications web normés a créé le besoin de se démarquer, besoin que les couleurs vives comblent à la perfection. Spotify en est l’exemple le plus évident; sa plateforme aux tons auparavant neutres est désormais ponctuée de dégradés de couleurs vives!

Le minimalisme

Le design Web permet de simplifier une plateforme complexe dans un domaine sans cesse en évolution. Le Flat Design, introduit par Google il y a quelques années, jumelle des couleurs acidulées à des icônes minimalistes. Cette tendance a ouvert la porte à des variations comme le Almost Flat qui utilise ombrages et mouvements pour ajouter du réalisme aux plateformes de navigation. Plus récemment, nous observons un retour vers la simplification. Le No Design, comme appliqué dans la charte visuelle de Viceland, met le contenu au premier plan avec un design sans motif, mouvement, ni même couleur.

Les motifs

Popularisés avec le mouvement Art déco datant du siècle dernier, les motifs géométriques abstraits connaissent un renouveau en 2017. Prenez par exemple l’univers de St-Jean-Baptiste en fête qui utilise des motifs natifs et colorés en habillage.

La mise en mouvement

Comme mentionné précédemment, l’utilisateur fait une lecture très rapide du contenu qu’on lui présente. Une image en mouvement suscite plus de réactions qu’une image statique, ce qui justifie la popularité montante de la vidéo et du GIF. Leur émergence a d’ailleurs engendré l’introduction du cinégraphe — une combinaison d’images statiques et en mouvement — et des SVG (Scalable Vector Graphics) qui permettent aux sites comme waaark de se démarquer avec des animations créatives et dynamiques.

Alors, doit-on suivre ces tendances?

Tout est relatif! À titre d’exemple, la création de l’image de marque de Farnham Ale & Lager respecte les tendances actuelles en design et cela sert très bien sa marque. À la fois coloré et minimaliste, son design se démarque sur des tablettes où l’œil québécois a l’habitude de retrouver un étiquetage plus traditionnel, souvent même rattaché à son folklore. Résultat? Un succès qui témoigne de l’efficacité de son visuel!

Toutefois, la bonne connaissance de sa marque, de son public, et surtout la modération sont indispensables. Vous souvenez-vous lorsqu’Instagram a changé son logo, passant d’un polaroïd assez sobre à un appareil photo minimaliste sur dégradé de couleurs vives? Ses utilisateurs n’ont pas aimé le passage du traditionnel vers le moderne, et ne se sont pas cachés pour se plaindre en ridiculisant la simplicité du logo sur les réseaux sociaux.

Il peut aussi arriver qu’une publicité faisant fi des tendances fonctionne très bien. C’est le cas de la campagne du supermarché Maxi, avec Martin Matte comme porte-parole. Même si elle n’utilise pas un visuel près des tendances actuelles, elle fonctionne bien car elle se conforme au positionnement de l’entreprise qu’elle représente soit la simplicité et l’efficacité.

Au final, l’essentiel est de rester fidèles à la personnalité de l’entreprise qu’on représente, quitte à mettre de côté ses goûts personnels. Gardez en tête que le design répond à une stratégie, qui répond elle-même à des objectifs précis. Rappelez-vous que les tendances ne conviennent pas à toutes les sauces. Surtout, respectez l’unicité de la marque en créant un design qui reflète sa singularité.

Sources

D., Xuoan. Les 10 tendances graphiques pour 2017.. http://lareclame.fr/tendances-graphiques-2017-168624. 26 janvier 2017.

Vénérosy, Laurent. 5 tendances design engageantes. http://www.infopresse.com/opinion/laurent-venerosy/2016/12/12/5-tendances-design-engageantes. 12 décembre 2016.

Dubé, Stéphanie. La création publicitaire doit-elle toujours suivre les tendances? . http://beez.ca/articles/la-creation-publicitaire-doit-elle-toujours-suivre-les-tendances/. 12 décembre 2016.

Carbure. Design : 5 tendances à surveiller pour 2017. http://agencecarbure.com/medias/blogue/design-web-5-tendances-a-surveiller-pour-2017.html. Novembre 2016.

Wix. Les grandes tendances du web design 2017. https://fr.wix.com/blog/2016/12/05/les-grandes-tendances-du-web-design-2017/. 5 décembre 2016.

Notre directeur artistique senior
Raynald Laflamme
Vous souhaitez échanger sur le sujet?
Discutez avec Raynald.
Envoyez un message

Envoyer un message à

À lire également

2017-04-18

Pourquoi investir dans votre logo est primordial

Le web est une source intarissable de solutions à prix moindre.

Lire la suite
2017-05-16

Marketing alimentaire 3 façons de se démarquer

Le marketing est un incontournable dans l’industrie alimentaire.

Lire la suite
Besoin d'une nouvelle image de marque?