Avoir un avantage sur la production, les prix et les délais peut faire toute la différence sur un marché étranger. En effet, le numérique contribue grandement à améliorer les processus et à rendre les entreprises plus performantes.

Sans le numérique, l’exportation est presque impensable. En matière de veille de marchés, de service à la clientèle et de ventes, il y a des exigences à combler. Celles-ci peuvent difficilement être satisfaites sans l’aide du numérique. Selon l’étude du CEFRIO sur l’usage du numérique dans les entreprises manufacturières, 83% des exportateurs affirment que le numérique facilite la conception et la fabrication de produits, 79% assurent qu’il facilite les activités de ventes et 76% stipulent qu’il y a un lien entre l’usage du numérique et les performances de leurs ventes hors Québec. Ainsi, les outils numériques apparaissent essentiels pour l'exportation.

Nombreux sont les freins à l’exportation pour les entreprises qui n’exportent pas. On note la capacité de production restreinte, la méconnaissance des marchés et les coûts liés à l’exportation. 81% des entreprises interrogées qui n’exportent pas n’utilisent pas le numérique pour soutenir leur production.

L'étude du CEFRIO met alors en lumière le fait que la «transformation numérique offre des opportunités aux manufacturiers pour lever des freins à l'exportation, accroître leurs avantages concurrentiels et se positionner stratégiquement auprès de leurs clientèles internationales». Ainsi, l’étude démontre que les entreprises qui exportent sont nettement plus avancées technologiquement. L’exportation s’offre d’ailleurs naturellement aux entreprises qui investissent dans des outils numériques, puisque les possibilités se multiplient d’elles-mêmes.

Le virage ne s'effectue pas seulement dans l'utilisation des logiciels, mais dans l'implantation de processus numériques qui couvrent l'ensemble des opérations. Se lancer sur les marchés internationaux implique de faire compétition aux meilleurs. Se doter d’outils performants en gestion, en logistique et en marketing c’est se donner les moyens de réussir sa commercialisation à l’étranger et même de dépasser la compétition.

Sources

Quebec International . http://www.quebecinternational.ca/media/3232000/usage_numerique_entreprises_manufacturieres.pdf.

Therrien, Yves Secteur manufacturier : virage numérique à faire. Le Soleil. http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/techno/201705/30/01-5102890-secteur-manufacturier-virage-numerique-a-faire.php. 30 mai 2017.

Tremblay, Diane, Virage numérique à faire : un retard qui affecte les exportations. Journal de Québec. . http://www.journaldequebec.com/2017/05/30/virage-numerique-un-retard-qui-affecte-les-exportations. 30 mai 2017.

Notre président
Jean-François Larouche
Besoin d’une stratégie digitale?
Parlez-en avec Jean-François.
Envoyez un message

Envoyer un message à

À lire également

2017-08-09

Quel est votre niveau de maturité numérique?

L’implantation du numérique dans les entreprises est au cœur des débats sur la relance du secteur manufacturier.

Lire la suite
2016-11-09

Quelques trucs pour attirer les visiteurs sur votre site web

Attirer des visiteurs sur votre site web peut être difficile, surtout si vous ne connaissez pas ou peu les techniques qui peuvent utilisées.

Lire la suite
Vous souhaitez vous démarquer?