En octobre dernier, Larouche Marketing Communication s’est rendu à Paris où se tenait un événement majeur du domaine agroalimentaire; le Salon de l’innovation alimentaire. Ce fut une occasion privilégiée de découvrir les nouveautés et les tendances du secteur. Cette année, le SIAL a dégagé 4 grands mouvements regroupant les dernières tendances. Découvrez-les ici.   

1- Les classiques demeurent incontournables

Selon les données du SIAL, on observe un retour aux sources; aux valeurs sûres comme le plaisir, le terroir et l’authentique.  

  • La nostalgie
    On parle ici de nostalgie qui rappelle le confort et qui fait un lien positif et même complice avec le contexte actuel. Pensons par exemple au yogourt Riviera;  l’emballage vintage, la mention de l’année de fondation de la laiterie Chalifoux ainsi que les petits pots en verre nous rappelle les laiteries d’antan. La touche actuelle se situe dans les couleurs, dans la mention qu’ils contiennent des probiotiques et sont sans OGM ainsi que dans les petits pots en verre qui viennent chercher le côté écologique des consommateurs, car ils sont réutilisables.
  • Se permettre un petit luxe
    Le plaisir est la principale « dimension » de l’alimentation pour bien des gens. Peu importe la génération, chacun aime s’offrir un petit plaisir occasionnel qui nous permet de profiter d’un moment de gourmandise. Le design peut jouer pour beaucoup dans cet aspect qui met de l’avant l’esthétisme du produit.
  • Favoriser l’ingrédient
    Il faut débanaliser la simplicité du produit et mettre en valeur la saveur de l’ingrédient unique. La simplicité doit être mise en valeur par les industriels et le goût du produit doit primer afin de procurer une expérience unique.

2- Manger mieux sans sacrifice

Les consommateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus à l’affût de ce que contient leur assiette. Ils veulent des produits plus sains, plus authentiques et locaux.

  • Naturellement bon
    Les études du SIAL désignent une montée en popularité des produits qui sont naturellement bénéfiques. Ces produits peuvent être utilisés entre autres pour un regain d’énergie. La boisson énergisante Yulife faite de baies d’argousier en est un exemple éloquent.  
  • Origine des produits
    La volonté de manger local est bel et bien présente. Que ce soit par souci écologique, pour connaître l’origine du produit ou bien pour encourager les producteurs d’une région, la consommation locale se trouve parmi les préoccupations des consommateurs.
  • Authenticité du produit
    L’authenticité du produit représente le produit dans son état brut. Cela met de l’avant son aspect naturel tout en gardant le côté moderne et actuel. Cette tendance démontre l’engouement pour les produits non transformés et la volonté de préserver le goût unique d’un produit.

3 - Alimentation et durabilité

Selon un sondage de XTC world innovation et Kantar TNS produit pour le Sial, 81% des consommateurs jugent important d’acheter des produits plus respectueux de l’environnement. Pour cette raison, le Sial a établi l’alimentation durable comme un mouvement important en 2016.

  • Aucun gaspillage
    Les industriels et restaurateurs tentent de combler les attentes des consommateurs en matière d’écologie en proposant des solutions qui permettent de réduire le gaspillage alimentaire. L’avènement des légumes et autres produits dits « moches » pour des produits transformés est une bonne façon de ne pas gaspiller tout en économisant et peut certainement être un argument de marketing.
  • Moins d’emballage
    Cette tendance vise à limiter le suremballage. Il faut repenser les emballages de manière plus intelligente et écologique pour réduire les impacts négatifs sur l’environnement. Le vrac regagne ainsi en popularité.
  • Préservation des ressources
    Le respect des animaux en termes d’élevage et d’abatage a tendance à être de plus en plus affiché et l’information est plus facilement disponible. Par contre, pour les consommateurs, ce critère de sélection n’est pas prioritaire. La santé et le plaisir demeurent dominants.  

4 - L’assiette connectée

Le dernier mouvement décelé par le SIAL est celui de l’assiette connectée. Notre rapport à l’alimentation et le numérique peut se limiter à la recherche de recettes sur internet, qui est certainement une pratique quotidienne pour plusieurs d’entre nous. Toutefois, cela peut aller bien plus loin encore.

  • La personnalisation
    Les nouvelles technologies contribuent à personnaliser ou même produire des aliments.
  • Le data santé
    Les objets connectés permettront aux consommateurs de mieux connaître les produits qu’ils achètent. En scannant l’étiquette d’un aliment, ils pourront découvrir le nombre de calories ou toute autre information nutritionnelle.


Le SIAL, c’est 7000 entreprises et plus de 100 pays qui présentent aux professionnels du domaine de l’alimentation leurs produits. Que ce soit des ingrédients, des produits fins ou bien des équipements, tous sont représentés à travers 21 secteurs d’exposition. Le SIAL est définitivement une référence mondiale en matière de tendances et d’innovation. Pour votre stratégie marketing et afin de vous démarquer, il est certainement intéressant de vous inspirer des grands mouvements proposés par le SIAL.

Sources

Pour demeurer à l’affût des tendances, abonnez-vous à notre infolettre!